Marins en escale / Seafarers

"On identifie souvent une ville à ses habitants. Mais les villes sont aussi des lieux de passage. Dans le cas d’une ville portuaire, les figures des marins viennent à l’esprit, mais à l’esprit plus vite qu’à la vue tant ces visiteurs sont devenus invisibles...". L’intention était de révèler photographiquement leur présence et de contribuer ainsi à la compréhension des flux humains engagés dans le monde maritime contemporain. En accord avec le Seamen’s club du Havre, Roger Legrand à installé son studio dans leur local, lieu international d’accueil, de détente et point téléphonique pour les marins. Ce travail photographique est le résultat de 8 séances de prise de vue. Le premier modèle fut un marin coréen, suivirent 2 philippins, 4 indiens.... Photographiés ainsi, sans mise en scène du travail, ces hommes pourraient représenter n’importe qui n’importe où, si ce n’était la légende précisant leur identité, le métier et la durée du contrat d’embarquement sur le navire. La procédure indique un écart volontaire avec ce qu’aurait été une démarche de reportage classique. De ces rencontres avec les marins du monde, le photographe a retenu une série de portraits. L'exposition comprend 30 photographies tirages argentiques au format 40x50 cm et 7 photographies au format 60x80 cm.

legrand.roger1@gmail.com

"Le tour de force était de montrer les marins absents de la ville non pas au port où on s’attend à les trouver, mais dans un cadre conceptuel figurant l’espèce de bulle à part qui leur est concédée dans la ville"...
Cette série nous renseigne et nous parle aussi de la photographie: une démarche formelle, une recherche artistique peuvent composer avec un discours, même implicite, sur les processus sociaux en cours....
(extrait du texte de Arnaud Lemarchand)

Lire le texte de Arnaud Lemarchand

"Marins en escale / Seafarers" autour de l'exposition

Lire le texte de La Mission de la Mer

Lire le texte du Seamen's Club

 
 
Seafarers galerie >